Creer une entreprise

L'investissement en EHPAD : Un produit d'avenir

L'investissement en EHPAD consiste à acquérir un immobilier destiné à accueillir des personnes âgées qui ne peuvent plus être maintenus seuls à domicile ni placées dans le cadre d'une maison de retraite classique. N’hésitez pas à visiter le site internet des différents EHPAD afin de comparer les offres.

Un investissement « tranquille »

Investir en EHPAD se concilie à se projeter au-delà du bien immobilier en lui-même dans une histoire de chiffres et de bon sens. Près de 10% de la population ont aujourd'hui 75 ans et plus ; ce pourcentage devrait atteindre 25% en 2060. Pas besoin d’être un expert pour s'apercevoir qu’il s’agit d’un placement d'avenir. Cependant, ce type d'opération patrimoniale présente de multiples atouts dans un contexte encore incertain. Le fait de louer son bien auprès d'une société d'exploitation garantit les loyers en échange d'une délégation totale de la gestion de son bien. L'investissement en EHPAD peut être considérer comme un placement stable et socialement responsable.

590.000 personnes dépendantes à horizon 2025

Il existe de nombreuses caractéristiques propres à un tel investissement. Le premier étant bien entendu le marché. A ce jour, pas moins de 450.000 personnes sont considérées comme dépendantes, susceptibles d'être admises dans des EHPAD. Ce chiffre devrait atteindre les 590.000 à l'horizon 2025... Mais encore, chaque établissement de ce type fonctionne sur une convention tripartite entre : le gestionnaire de la résidence, l'Agence régionale de santé (ARS) et le Conseil Général. La construction de nouveaux établissements est soumise à agrément pour répondre au mieux à une demande locale forte.

Statut fiscal très favorable

L'acquéreur bénéficie du statut de LMNP (loueur en meublé non professionnel) ou LMP (loueur meublé) qui est fiscalement attractif. En bref, ce statut LMNP permet de percevoir des rentes défiscalisées pendant les 20 à 30 ans que dure l'amortissement du bien. De son côté, la loi Bouvard permet réduire les impôts à hauteur de 11% de la valeur d'acquisition HT du bien immobilier pendant 9 ans. Aussi, il faut compter 4,2 à 5% de rapport locatif annuel pour une opération en EHPAD, contre 3,5% pour un immobilier classique. Par contre, il y a une comptabilité à tenir, notamment du fait que le propriétaire perçoit des revenus BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et non pas fonciers, soumis à la TVA.

Ticket d'entrée et délai de revente élevés

L'EHPAD, pourtant, ne peut correspondre pas à tout un chacun pour deux raisons principales : la première concernant le ticket d'entrée, il exige au minimum 130.000 euros HT pour une acquisition dans le neuf et 100.000 euros HT dans l'ancien ; quant à la seconde, il se porte sur la liquidité d'un bien EHPAD. Il s’avère que même si la revente d'un bien de qualité n'est pas un problème, il s’agit néanmoins d'immobilier, ce qui fait que la liquidité peut prendre un temps assez important.

Un désir de discussion, intervenez sur cette pige !

Les publications similaires de "Blog entreprise"

  1. 29 Sept. 2017Comment faire une team building grâce à une agence évènementielle ?18 aff.
  2. 4 Sept. 2017Toutes entreprise devraient posséder une table de réunion28 aff.
  3. 27 Août 2017Pourquoi faut-il toujours garder ses archives ?47 aff.
  4. 28 Juin 2017Donnez une image de marque à votre entreprise79 aff.
  5. 3 Juin 2017Des solutions pour votre logistique100 aff.
  6. 14 Avril 2017Le coup de boost pour votre CE149 aff.
  7. 12 Fév. 2017Comment gagnez de la productivité en jouant avec votre espace190 aff.
  8. 6 Oct. 2016L'avid D'eric Olhats pour créer une entreprise dans le football394 aff.
  9. 7 Sept. 2016Faire une promotion sur les spas pour en vendre toujours plus329 aff.